Lionel Avot

Résumé du parcours de l’organiste Lionel Avot

Je m'inscris

lionel avot - stage orgueSa rencontre avec Jean Boyer est déterminante et marquera très profondément son parcours. Après avoir travaillé avec lui de 1988 à 1992, il a la chance de poursuivre son apprentissage auprès d’Aude Heurtematte, toujours à Lille, où il obtiendra une médaille d’or puis le prix de perfectionnement. Par la suite, il est récompensé aux concours internationaux César Franck de Haarlem (Pays-Bas), de Vilnius (Lituanie) et de Biarritz (France).

Passionné par l’enseignement, il est depuis 1999 professeur à l’Ecole d’orgue Jehan Alain d’Epinay-sur-Orge (orgue Merklin). En 2014 et depuis 2017, il enseigne l’orgue au CRR de Lyon. Lionel Avot est régulièrement invité depuis 2015 à enseigner à l’Académie Musicalta sur l’orgue Callinet de Rouffach et des orgues historiques de la région (www.musicalta.com).

Organiste à l’orgue Mutin Cavaillé-Coll de l’Eglise de l’Etoile à Paris, Lionel Avot est également nommé conseiller musical pour l’orgue par Radio France ; il est en charge de la programmation des concerts sur le nouvel instrument signé Grenzing (inauguré en mai 2016).

Il donne des concerts à Paris (Cathédrale Notre-Dame de Paris, Saint-Sulpice, la Madeleine, Saint-Etienne-du-Mont, Notre Dame d’Auteuil, Saint-Thomas d’Aquin, Saint-Gervais, Saint-Louis-en-l’Ile…) mais aussi ailleurs en France. A l’étranger, il joue notamment à deux reprises à l’église du Dôme à Riga (Lettonie) et en Allemagne (église Saint-Jean de Lüneburg, Hambourg, Sarrebruck, Wiesbaden, Pfungstadt, Suhl, Langenhorn…)

Souvent invité au Japon, il effectue des tournées de concerts qui lui permettent de jouer notamment à Tokyo (Suntory Hall, Tokyo Opera City, Chapelle de l’Hôpital St Luke, Cathédrale de Tokyo, Lilia Concert Hall), mais aussi à Yokohama, Fukuoka, Mito, Shizuoka, Karuizawa…

Passionné par la musique contemporaine, il crée notamment des partitions d’Yves Lafargue et de Hina Sakamoto. Parmi ses projets dans ce domaine, il interprètera la Sonate n°4 de Jean-Pierre Leguay (composée en 2016) à la Cathédrale Notre-Dame de Paris le 30 novembre 2019.

Il signe en 2011 son premier enregistrement avec des œuvres de César Franck à l’orgue Puget de l’église Notre-Dame de la Dalbade à Toulouse (www.editionshortus.com ; réf. H. 083). Ce disque est salué dans la presse : « Un jalon de la collection (…) Une vraie réussite, longuement mûrie, (…) une interprétation pleine, sensible et colorée. » (Gérard Condé Le Monde) ;