Christine Sörensen

Je m'inscris

Née à Neuchâtel ( Suisse ), Christine Sörensen étudie le violon avec Alexandre Zöldy à la Musik Akademie de Bâle puis avec Ayla Erduran au Conservatoire de Lausanne où elle obtient un 1er Prix de Virtuosité. Elle se perfectionne ensuite à Paris auprès de Luben Yordanoff.
Elle étudie également l’alto à Bâle avec Max Lesueur et plus tard avec Fiodor Droujinine à Moscou.

Chambriste de renom, Christine Sörensen joue depuis de nombreuses années en Suisse et à l’étranger. Elle a notamment été pendant dix ans l’altiste de l’Ensemble Ad Musicam Neuchâtel aux côtés de son frère Olivier Sörensen pianiste, et elle a donné de nombreux récitals avec la pianiste Paulette Zanlonghi.
Sa collaboration avec la célèbre flûtiste Brigitte Buxtorf est très fructueuse depuis de nombreuses années avec notamment l’enregistrement de 2 CD ; « l’Alto et la Flûte » 2005 et W.A. Mozart « 4 Quatuors pour flûte et cordes » 2007 (Phoenix Records CH). Elle enregistre de nouveaux CD en octobre 2009 : « Océans d’Eric Gaudibert » avec la création du « Dit d’Elle » pour alto solo et en 2010 : « Contralto » Duos pour 2 altos, avec Nadia Rigolet Neves, ancienne élève, chez En Face.

Christine Sörensen a également nommée successivement soliste au sein de nombreux orchestres dont l’Orchestre Symphonique de Bienne et l’Orchestre de Chambre de Neuchâtel.

Pédagogue réputée, Christine Sörensen a enseigné en tant que Professeur de violon et d’alto à la Haute Ecole de Musique de Lausanne (HEM) pour les classes professionnelles de 1984 à 2017.

elle est régulièrement invitée comme Jury dans plusieurs Conservatoires et Hautes Ecoles de Musique (HEM) de Suisse et de l’étranger ainsi que comme membre du jury de Concours International comme notamment le Concours International de Violon Tibor Varga.

De nombreux élèves ont obtenu leurs diplômes d’Enseignement et de Concert dans sa classe. Plusieurs d’entre eux sont engagés dans des orchestres européens, par exemple Valérie Dähler alto solo à l’Opéra Tonhalle de Zürich ou Mitch Huang 1er violon à l’Orchestre de Monte Carlo. D’autres sont maintenant professeurs, comme Tina Strinning, Laurence Crevoisier et Marcel Sinner au Conservatoire de Lausanne.