Ancuza Aprodu

Je m'inscris

Pianiste française d’origine roumaine, Ancuza Aprodu commence ses études de piano à l’âge de quatre ans et remporte, une année plus tard, le Concours d’Interprétation de Suceava. Elle poursuit ses études pianistiques à Bucarest avant de s’installer en Italie où elle reçoit l’enseignement de Roberto Bollea pour le piano et d’Enrico Correggia pour l’écriture et l’histoire de la Musique. Elle obtient ensuite le Diplôme de Piano au Conservatoire National “G.Verdi” de Turin et est lauréate de différents Concours internationaux. 

Elle s’installe définitivement en France et entame parallèlement une carrière soliste internationale, interprétant un répertoire s’étendant de l’époque Baroque à nos jours. La création tenant une place importante dans sa carrière, Ancuza Aprodu réalise de nombreuses premières auditions tant de jeunes compositeurs que de prestigieux créateurs tels que Hugues Dufourt, Richard Festinger, Enrico Correggia, Klaus Ager, Hiroshi Nakamura, Dieter Acker, Marlos Nobre, Daniel Teruggi, Jean-Claude Risset, Alessandro Solbiati, … 

Dans ce champ des musiques de notre temps, elle prend part, plusieurs années durant, comme membre permanent ou soliste invitée privilégiée, aux activités d’ensembles tels Antidogma Musica, L’Ensemble Orchestral Contemporain, I Solisti della Camerata Casella, Neues Ensemble Linz et se produit en tant que soliste concertiste avec de grandes formations et orchestres de par le monde.             

Par ailleurs, de nombreuses productions radio-télévisées ont été réalisées avec sa participation ainsi que plusieurs enregistrements discographiques témoignant à la fois de son expérience et des hautes qualités de son jeu pianistique. Plusieurs de ses enregistrements ont été récompensés par des prix : Diapason d’or pour « Metéores »/Dufourt/EOC/Kawka, Coup de Coeur Académie Charles Cross pour « Litanies du Soleil »/ Lemaitre/AA.VV, Quatre étoiles Classica pour « The Four Seasons »/ Teruggi.                                              

Elle a dirigé conjointement la collection de Piano Contemporain aux Editions Jobert .

Parmi ses récitals et concerts, citons notamment l’interprétation des concertos de Bach, Mozart, Beethoven, Schumann, Liszt, Messiaen, Paris, Correggia, Solbiati, Dufourt … Concerts accompagnés par les Orchestres Philharmoniques de la RAI italienne, de Bucarest, Craiova, Treviso, Novara, Nice, Medellin, Briansk, par l’EOC, l’Ensemble Contrechamps de Genève, l’ensemble 2e2m. 

Mentionnons encore tournées de récitals et master classes donnés dans une trentaine de pays d’Europe, d’Asie, d’Afrique et d’Amérique incluant notamment d’importants festivals et salles de concert telles la Philharmonie de Berlin, le Schleswig Holstein Musik Festival, le Festival Radio France de Montpellier, le Morrison Chamber Music Center de San Francisco, le Festival Cervantino Mexico, la Brucknerhaus de Linz, le Teatro Colon à Buenos Aires, Radio France à Paris, le Festival Musica à Strasbourg, le Studio Ernest-Ansermet Radio Genève, la Sala Cecilia Meireles de Rio de Janeiro, l’Auditorium de Dijon, l’Auditorium Reina Sofia de Madrid, … 

C’est une palette de répertoire très étendue, reposant sur un vaste héritage d’interprétation, une curiosité permanente, l’exploration approfondie et la maîtrise des styles qui font la renommée et la singularité d’Ancuza Aprodu, une pianiste interrogeant aujourd’hui les grandes œuvres romantiques et contemporaines avec le même esprit de recherche, d’intégrité, de fantaisie aussi, une artiste très sollicitée enfin par les grands créateurs de notre temps. En témoignent les œuvres concertantes pour piano que lui ont dédiées Hugues Dufourt, Enrico Correggia, Bernard de Vienne et Gerard Zinsstag entre autres. 

Elle a été récemment la soliste de l’Orchestre National des Pays de Loire à Nantes (Beethoven – dir. Brian Schembri), de l’Orchestre Philharmonique de Gottingen (dir. Christoph-Matthias Müller) pour la création du nouveau concerto de Gérard Zinsstag (Masques) et de l’Ensemble Orchestral Contemporain pour deux concertos, l’un de Philippe Manoury (dir. Daniel Kawka) et l’autre de Bernard de Vienne (dir. Claire Levacher). Avec son trio, elle a effectué en avril 2019 une tournée en France et aux Etats-Unis (Debussy, Ravel, Fauré). 

Parmi les concerts de cette saison, on peut citer la création de « Mouvements » , le nouveau concerto  pour piano et ensemble que  Philippe Manoury lui a dédié (Festival Messiaen, Festival de la Chaise- Dieu), des tournées soliste en Italie et en France ainsi que plusieurs récitals avec le baryton-basse Vincent Le Texier (Limoges, Lille, Festival Berlioz de la Côte Saint André, Paris, ) avec lequel elle prépare un double CD.