Agnès Vesterman

Je m'inscris

Agnès Vesterman mène une carrière de soliste et de chambriste. Elle a été la quartettiste du quatuor Arpeggione de 1988 à 2001 avec lequel elle a partagé treize années de tournées internationales dans les salles et les festivals les plus prestigieux d’Europe.

En 2006, elle a formé un duo avec Garth Knox, à l’alto et la viole d’amour. Mêlant volontiers des répertoires allant du baroque au contemporain, ils enregistrent chez ECM D’amore (2008), Saltarello (2012) avec le percussionniste Sylvain Lemêtre, puis le volume n°30 du Book of Angels Leonard (2016). Toujours chez ECM, elle grave avec la violoncelliste Anja Lechner les duos de Valentin Silvestrov Hieroglyphen der Nacht (2017) nominé aux Grammy Awards.
Agnès Vesterman a donné de nombreux récitals solo, avec l’intégrale des suites de J.S.Bach, et des programmes qui mêlent d’une manière originale le répertoire baroque, classique et contemporain pour violoncelle seul : Le violoncelle errant ou Conversations avec John Cage.
Très intéressée par l’improvisation et la composition, elle compose la musique de plusieurs spectacles et met en musique le film «Une femme de Tokyo» du cinéaste japonais Y. Ozu. En 2016, elle obtient le Master de recherche et création à l’Université Paris Est pour des travaux de composition sur film et texte.

Professeur de musique de chambre au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, professeur de violoncelle au Conservatoire National Régional de Boulogne- Billancourt et formatrice dans les Pôles Supérieurs, Agnès Vesterman a développé une pédagogie qui puise ses sources dans les grandes traditions européennes et qui est ouverte aux innovations.

Après des études auprès de Michel Strauss au Conservatoire de Boulogne- Billancourt, elle a obtenu une bourse du Ministère des Affaires Étrangères en 1984 pour aller étudier aux Etats-Unis auprès de grands maîtres, à l’Université de Yale avec Aldo Parisot et le Quatuor de Tokyo puis avec Harvey Shapiro, professeur à la Juilliard School à New York, héritier d’une grande tradition d’interprètes ( Alexanian -assistant de Casals), Toscanini, Rubinstein, Primrose, Feuerman…).
De retour en France , elle intègre le Quatuor Arpeggione en 1988 qui se perfectionne auprès du Quatuor Amadeus, du Quatuor Alban Berg, d’Eugen Lener du Quatuor Kolisch (qui a créé les quatuors de Schönberg) et de Walter Levin du Quatuor Lasalle. Elle obtient le Certificat d’Aptitude à l’enseignement au CNSMDP.
Agnès Vesterman a été l’une des premières en France à s’intéresser aux techniques corporelles (Technique Alexander, Taichi Chuan, Rythmique Dalcroze) et leur application aux instruments à cordes . Elle est intervenue dans de nombreuses formations autour du corps et de l’instrument. (Pôles Sup,Cnsmdp , Médecine de l’art…).
Elle participe depuis 2003 à des projets autour de l’improvisation et anime régulièrement des ateliers d’improvisation et de création.
Sa réflexion sur l’intégration de ces techniques à l’enseignement de la musique classique a été le fruit d’ un mémoire intitulé “L’attitude d’improvisation dans l’apprentissage instrumental” (consultable au Cnsmdp).