Yamina Maamar

Cours de violon avec Francis Duroy au stage de musique Musicalta
Je m'inscris

Soprano

En plus de ses activités artistiques internationales, Yamina Maamar a chanté dans d’importants théâtres germanophones, tels que l’Opéra national de Bavière, l’opéra national de Basse-Saxe, Hanovre, l’Aalto – Théâtre d’Essen ainsi que les théâtres de Dortmund, Braunschweig, Kaiserslautern, Linz, Berne, Darmstadt et ses environs.

Elle a fait ses débuts aux États-Unis en 2007 à l’Avery Fisher Hall du Lincoln Center à New York.
Ces dernières années, elle a fait ses débuts avec de nombreux rôles clés tels que Isolde, Impératrice (R. Strauss: Femme sans ombre), Lady Macbeth, Aida, Abigaille (Nabucco), Elisabetta (Don Carlo), Manon Lescaut, Adriana Lecouvreur, Marschallin ( Rosenkavalier), Kundry, (Parsifal) Senta (Le Hollandais Volant), Salomé et Fidelio – Léonore.

À partir de 2019, elle chante dans le « Ring des Nibelungen » complet (R. Wagner) en tant que « Brünnhilde » à Passau, dans le Requiem Verdi à Cologne et à Bonn ainsi que dans la première en Allemagne de la « Cité des aveugles » du Pfalztheater Kaiserslautern.

Parmi les principales halls de concerts où elle a chanté, il ya le Festival international d’Édimbourg, le Centre des arts de Séoul, le Herkulessaal Munich, le « Verdi – Requiem » avec Enoch zu Guttenberg, des concerts dans la grande salle de radiodiffusion de la WDR Köln, un récital à l’Apollosaal du Staatsoper de Berlin et le « Tove » de « Gurreliedern » de Schoenberg dans la cathédrale de Berlin.

Yamina Maamar est cofondatrice et directrice de l’Académie internationale d’opéra IOA, qui a lieu chaque année et qui est l’une des plus grandes master classes de chant en Europe et, après de nombreuses années d’enseignement à l’Université de musique, Drama and Media Hanover, elle est actuellement professeur de voix à la Hochschule für Musik Carl Maria von Weber de Dresde.
Elle est également invitée à de nombreuses master classes chez elle et à l’étranger, en Chine, en Tunisie, à l’Académie de l’Opéra Schloss Henfenfeld ou au Festival international de musique et à l’Académie de Sankt Goar.