Raphaël Abeille

Je m'inscris

Né à Genève en 1990, Raphaël Abeille s’est formé auprès d’Ophélie Gaillard, Marcio Carneiro, François Guye et François Abeille.

Il est plusieurs fois lauréat du Concours Suisse de Musique pour la jeunesse, de la bourse Marescotti (2011), du Prix Vidoudez (2012), et du Concours Orchestre St-Jean pour Jeunes Solistes. À cette occasion il interprète en 2009 le Concerto pour violoncelle en la mineur de Robert Schumann, et le Triple Concerto de Beethoven en 2015.

En 2011, il a la chance de rencontrer Simon Bouveret, Charlotte Magnien et Anaïs Renard, avec qui il fonde le quatuor Galaad. Bénéficiant de l’enseignement de M. Gabor Takacs-Nagy, ce jeune quatuor à cordes reçoit en 2013 le soutien de la Fondation Milou. La même année, il est lauréat du Orpheus Swiss Chamber Music Competition, à Bâle. Un an plus tard, il intègre parallèlement la classe de M. Miguel Da Silva, au Conservatoire de Paris et en 2016, il reçoit le prix Daisy de Saugy pour son interprétation du quatuor de Ligeti.

Intéressé par la pratique de la musique de chambre sous toutes ses formes, Raphaël Abeille est également, depuis sa création en 2012, membre soliste de la Camerata du Léman, une jeune formation professionnelle jouant sans chef. En 2017, après 5 ans d’existence et plus de 50 concerts, il enregistre avec son ensemble les « Tableaux d’une exposition » de Moussorgsky dans une transcription originale pour quinze voix de cordes.

En 2015, il fonde le Quintette Rafael, avec François Payet-Labonne, Aurianne Philippe, Jeanne Camus et Alexandra Kondo.
Pédagogue passionné, Raphaël Abeille enseigne le violoncelle au Conservatoire de Musique de Genève, institution au sein de laquelle il se produit régulièrement en musique de chambre ou en soliste (Concerto de Dvoràk en 2017).
Amateur de littérature, il a également étudié les Lettres françaises modernes à l’Université de Genève.