Klesie Kelly-Moog

Je m'inscris

Soprano

La soprano américaine Klesie Kelly-Moog a étudié à la Wisconsin University de Madison avec Bettina Björnsten et à la Nordwestdeutsche Musikakademie de Detmold avec Helmut Kretschmar et Günther Weissenborn.

Une carrière intensive l’a menée en concerts à travers l’Europe et au Japon. Elle a joué sous la direction de chefs tels que Moshe Atzmon, Wolfgang Gönnwewein, Erich Leinsdorf, Bruno Maderna et Hiroshi Wakasugi. De nombreux engagements à l’opéra l’ont menée à travers l’Europe et le Japon.

Klesie Kelly-Moog a enregistré des oeuvres de Mozart, Schumann, Wolf et Zemlinsky avec le pianiste Werner Genuit. En 1977, elle enregistre des chansons du soir et des chansons d’amour (Abendlieder, Liebeslieder und Romanzen) avec le ténor Ian Partridge, accompagnées par des solistes instrumentaux tels que Hermann Baumann (cor), Dieter Klöcker (clarinette), Karl-Otto Hartmann (basson) et encore Genuit. La sélection de musique de chambre rarement interprétée inclut « Schlummerlied » (chanson du sommeil) de Benedict Randhartinger pour soprano, ténor, cor et piano, Franz Lachner « Seit ich ihn gesehen » (d’après Chamisso) pour soprano, clarinette et piano, et son « Laute Liebe » (amour bruyant) pour soprano, basson et piano.

Klesie Kelly-Moog a été professeur de chant à la Musikhochschule Köln de 1986 à 2014. Elle a donné des work-shops à la Musikhochschule de Hanovre, Würtzburg, Trossingen et Köln. Elle donne des master classes en Europe et en Corée.
Plusieurs de ses étudiants ont été récompensés lors de compétitions internationales et sont membres de grandes compagnies d’opéra en Europe.

Klesie Kelly-Moog est actuellement professeure invitée à la Musikhochschule de Francfort-sur-le-Main en Allemagne.