Hiroko Kawamichi Luyet

Site officielJe m'inscris

Soprano

Hiroko Kawamichi étudie le chant à Tokyo, où elle obtient un diplôme d’enseignement du chant à l’Université de Toho-Gakuen et à l’Opéra-studio Nikikai. Arrivée en Suisse en 1978 elle rentre au Conservatoire de Lausanne ( HEMU lausanne actuel ) dans la classe de chant de Juliette Bise, dont elle devient l’assistante. Premier prix de virtuosité avec félicitations du jury en 1980, elle perfectionne encore ses qualités d’interprétation auprès d’Eric Tappy et de Lora Sarti.

Hiroko Kawamichi interprète son premier rôle, Suzanne, en 1981, dans Les Noces de Figaro de Mozart, sous la direction d’Armin Jordan. Puis elle est engagée au StadtTheater de Bern et de Bienne pour le rôle d‘Oscar dans le Bal Masqué à l’Opéra de Bienne . Elle enchaîne des rôles : Despina dans Cosi fan tutte, Norina dans Don Pasquale, Adina dans Elixir d’amore ou Mimi dans La Bohème, Eurydice dans Orphée aux enfers d’Offenbach, Mi dans Le Pays du sourire… Elle a été invitée à chanter au festival de Vaison-la-Romaine, en Italie et en République tchèque, et a joué sous la direction de chefs tels que Cyril Dietrich, Jean-Marie Auberson, Michel Corboz ou Peter Maag.

Hiroko Kawamichi se produit en récital avec de nombreux chœurs comme le Chœur pro classica, ancien Chœur mixte de Morges, le chœur d’hommes de Brassus sous la direction de André Charlet, Theo Kapousopoulos avec l’orchestre des jeunes de Fribourg ou le Chœur universitaire de Lausanne sous la direction de Jean-Christophe Aubert. Elle se produit à l’opéra dans un répertoire qui va du baroque à la musique contemporaine, et qui n’oublie pas ses origines japonaises, comme en témoigne le spectacle Aï Kaï, enregistré à la Radio Suisse Romande en 1995. Sa discographie compte dix albums, tous enregistrés entre 1990 et 2007.

Hiroko Kawamichi est professeur du chant dans les classes professionnelles de la Haute Ecole de Musique, HEMU de Lausanne en suisse. Elle a dans sa classe des élèves de différentes nationalités (Français, Suisse, Allemand, Russe, Tchéques, Japon, Corée et Chine), et a donné des Master classes à Saint-Pertersbourg et à Prague.
Elle est également invitée comme Jury du concours international de la Symphonie d’Automne de Mâcon, de Léopold Bellan à Paris depuis 2017 et du SJMW (Concours Suisse de la Musique pour la Jeunesse) depuis longues années.

Parallèlement à ses activités, elle est Directeur Musical du festival international de la Musique de Hakuba au Japon depuis 2005, année où elle y a chanté également.
Elle a invité des musiciens internationaux du haut niveau comme chanteur ; Marina Viotti, comme pianiste ; Brigitte Meyer, Pascale Godart, comme violoniste ; Gyula Stuller, Pavel Vernikov, Svetlana Makarova, Bogdan Zvoristeanu , comme altiste, Alexander Zemtsov, Yukari Shimanuki comme violoncelliste, Henri Demarchette, Emil Rovner, Isteván Várdai, comme Flûtiste José-Daniel Castellon, comme clarinetiste, Cruzio Petraglio, comme hauboiste, Jean-Louis Cappezali, comme Marinbiste, Tchiki Duo (Nicolas Sutter & Jacques Hostetteler), comme contrebassiste Michel Veillon et plein d’autre jeunes musiciens.
Et elle continue à collaborer des nouvelles artistes musiciens.

Elle s’intéresse également à la formation du REIKI (la méthode de la bienveillance du corps et d’esprit pour le soi et d’autrui), Chikon et du Yoga . Et elle intègre cette méthode dans son enseignement de chant qui est aussi un point fort pour ses étudiants.