Claudia Corona

Site OfficielJe m'inscris

Née à Mexico en 1976, Claudia Corona a commencé très tôt à jouer du piano avec sa mère. Elle a fait ses débuts en tant que soliste du Xalapa Symphony Orchestra avec le Concerto en ré majeur de Haydn à l’âge de huit ans. Après avoir obtenu son diplôme de pianiste au département de musique de l’Université Veracruzana à Xalapa, au Mexique, elle obtient une maîtrise en interprétation au piano à l’Université de musique de Fribourg (Allemagne) en 1996.
Ses principaux professeurs sont Alejandro Corona, Néstor Castañeda, Edith Picht-Axenfeld, Robert Levin, Michel Béroff et Pascal Rogé.

En tant que soliste, Claudia Corona a joué avec les principaux orchestres du Mexique, avec des chefs tels que Luis Herrera de la Fuente, Enrique Diemecke, John Giordano, Jorge Mester, Francisco Savín, Alfred Savia, Fabio Mechetti, Ronald Zollman, Lanfranco Marcelletti, José Guadalupe Flores, Héctor Guzmán, Sylvain Gasançon, Roberto Beltrán, etc. En Allemagne, elle a joué sous la direction de Manfred Neuman, Graziella Contratto et Jochem Hochstenbach.
Outre ses activités internationales en tant qu’interprète solo, elle a réalisé divers enregistrements pour la radio et la télévision.
En 2000, elle a joué avec Pascal Rogé le Concerto pour deux pianos et orchestre de Francis Poulenc dans différents concerts qui ont été salués par la presse et le public mexicains.

Depuis 1994, elle réside en Allemagne. Claudia Corona a enseigné le piano à titre privé et dans des classes de maître à l’Université Emory, à Atlanta, à l’Université Baylor, au Texas (États-Unis), à l’Universidad Veracruzana, à Xalapa (Mexique) et à Cenart, au Mexique.
Elle enseigne actuellement à l’université de musique de Fribourg et à l’école privée Birklehof à Hinterzarten (Allemagne).

Claudia Corona a remporté plusieurs prix et concours au Mexique et aux États-Unis. Elle a obtenu des subventions de: DAAD (programme allemand d’échanges universitaires), FONCA (Fonds national pour la culture et les arts, Mexique), le Fonds américain pour la culture, entre autres. Son répertoire comprend un large éventail de musiques classiques européennes et latino-américaines, avec un accent particulier sur la musique classique mexicaine.
L’un de ses principaux intérêts en tant qu’interprète consiste à interpréter des œuvres de valeur de la part de compositeurs qui n’ont pas encore été reconnus. Claudia Corona a joué les premières suivantes: Concierto para Piano and Grande Orquesta – la reconstitution de la version de 1935 – de José Rolón (Mexique, octobre 2014); Xibalbá pour trois modules d’orchestre et piano d’Alejandro Corona (Mexique, 2013); œuvres pour piano de José Rolón (Allemagne, 2011); pièces d’Eduardo Gamboa pour piano / piano et voix (France, 2010); le triple concerto de Samuel Zyman (Mexico, 2006); le Trio Imagined Ritual-Kukulkan de David Dzubay (États-Unis, 2003), entre autres.

Des compositeurs mexicains tels que Mario Ruíz Armengol, Armando Lavalle, Raúl Ladrón de Guevara et Alejandro Corona ont écrit certaines de leurs œuvres pour elle.
Elle a publié trois CD: Música Latinoamericana (Quindecim Recordings and Naxos), qui présente des œuvres pour piano latino-américaines du XXe siècle; Concertos de piano mexicains (TYXart, TYX13024), y compris les concertos pour piano des compositeurs mexicains Samuel Zyman et José Rolón (dans la version de 1935, révisée par Claudia Corona), enregistrés avec la Symphonie de Nuremberg sous la direction de Gregor Bühl.
Récemment, elle a sorti son nouveau double disque Hommage à José Rolón: Piano Works & Piano Quartet (TYXart, TXA18120) contenant la musique de son compatriote. Ces enregistrements ont été salués par la presse internationale.