Andreas Schmidt

Je m'inscris

Basse-baryton

Andreas Schmidt est né en 1960 à Düsseldorf, en Allemagne, où il a commencé ses études de piano, orgue et de direction d’orchestre avant de passer au chant. Ses professeurs étaient Ingeborg Reichelt à Düsseldorf et Dietrich Fischer-Dieskau à Berlin.

Après avoir remporté le « Deutscher Musikwettbewerb » en 1983, il entame immédiatement sa carrière d’opéra au Deutsche Oper Berlin.
Depuis, il a chanté de nombreux rôles à Berlin, pour le Deutsche Oper ainsi que au Staatsoper, dont Guglielmo (fanfare), Almaviva (Noël), Don Giovanni, Wolfram (Tannhäuser), Valentin (Faust), Posa (Don Carlo), Amonasro (Aïda), Marcello (Bohème), Beckmesser (Meistersinger), Amfortas (Parsifal), Faninal (Rosenkavalier), Gunther (Götterdämmerung), Kurwenal (Tristan und Isolde) et bien d’autres. Il a également participé à des performances mondiales de Henze, Rihm et Ruzicka.

Andreas Schmidt chante dans des opéras comme le Staatsoper de Hambourg, Dresde, Munich et Vienne, le Nederlandse Opera d’Amsterdam, le Grand Théâtre de Genève, le Royal Opera House Covent Garden de Londres, le Gran Teatro del Liceu de Barcelone, le Teatro Real Madrid, le Grand Opéra et la Bastille Paris, le Teatro alla Scala Milano et le Metropolitan Opera New York.

Ses tournées de concerts et de récitals le mènent dans le monde entier, où il est apparu avec presque tous les orchestres importants dirigés par des chefs tels que Abbado, Ashkenazy, Barenboïm, Bernstein, Bertini, Blomstedt, Bolton, Bychkov, Chailly, Conlon, C. Davis, Dohnanyi, Eschenbach, Frühbeck de Burgos, Gatti, Gardiner, Giulini, Haitink, Harnoncourt, Janowski, Jordanie, Levine, Luisi, Marriner, Masur, Metzmacher, Muti, Nagano, Norrington, Ozawa, Rilling, Sawallisch, Schreier, Sinopoli, Solti, Stein, Tate, Thielemann et beaucoup d’autres.

En plus de son travail d’opéra et de chanteur de concert, il est aussi reconnu en tant que spécialiste du lied. Depuis plusieurs années, il travaille principalement avec le pianiste Rudolf Jansen, bien qu’il ait toujours chanté avec de nombreux partenaires tels que Vladimir Ashkenazy, Elena Bachkirova, Daniel Barenboïm, Jörg Demus, Helmut Deutsch, Hartmut Höll, Burkhard Kehring, Geoffrey Parsons et Roger Vignoles.

De nombreux enregistrements pour la radio et la télévision montrent la diversité de son répertoire de Bach à Rihm avec égaklement que plus de 130 productions de CD pour des labels tels que DGG, BMG, Philips, Decca, Teldec, Sony, EMI, CPO, Hänssler et d’autres. Beaucoup d’entre eux ont été récompensés par des prix nationaux et internationaux.

Andreas Schmidt est un invité régulier de festivals comme Salzbourg, Glyndebourne, Édimbourg, Aix-en-Provence, le Berliner Festwochen, le Wiener Festwochen et le Bayreuther Festspiele où il a chanté « Amfortas » pendant cinq années consécutives, ainsi que « Beckmesser » pendant sept ans.

Andreas Schmidt est membre de la Freie Akademie der Künste de Hambourg et membre honoraire du Richard-Wagner-Verband Düsseldorf.
En 1997, le Sénat de la ville de Hambourg le nomme « Kammersänger ».
Depuis 2008, il enseignait en tant que professeur à la Hochschule für Musik Carl Maria von Weber à Dresde, et en 2010, il a rejoint l’Université de musique et des arts de la scène – Hochschule für Musik und Theater de Munich.