Ana Mirabela Dina

Site officielJe m'inscris

La célèbre pianiste Ana Mirabela Dina est née en 1976 à Craiova, en Roumanie. Elle commence les cours de piano à l’âge de 4 ans. Deux ans plus tard, elle se familiarise avec les pédagogues renommés, Ioana Minei et Ana Pitis, à Bucarest, où elle étudie jusqu’à l’obtention de son diplôme. À l’âge de 8 ans, elle remporte avec succès le premier prix du Concorso Internazionale per Giovani Pianisti à Stresa en Italie. Elle fait ses débuts en Roumanie à l’âge de 10 ans en jouant le Concerto pour piano en ré majeur de Haydn avec le Craiova State Philharmonic Orchestra.

La chute du rideau de fer en 1989 créé de nouvelles opportunités de performances et Ana Mirabela Dina est alors invitée à jouer en France, en Allemagne, en Grande-Bretagne et aux États-Unis. Elle a également acquis la réputation de lauréate d’un concours international avec des honneurs remarquables en Italie.
En 1994, elle obtient son diplôme à Bucarest, puis se réinstalle à Cologne, où elle a commencé ses études auprès de la professeure Karin Merle au Conservatoire de musique. En 1995, elle remporte le 1er prix au Concours de piano Waki au Japon.

Lors d’une double apparition à Berlin en 1998, Ana Mirabela Dina joue le Concerto pour piano K.537 de Mozart avec le Deutsche Symphonie Orchester dans la célèbre Philharmonie, ainsi que le 2e Concerto pour piano de Brahms au Konzerthaus am Gendarmenmarkt. Les représentations du 3e concerto pour piano de Bartok à Cologne et du concerto pour piano majeur de Liszt en Angleterre et dans les îles anglo-normandes suivent. De plus en plus sollicitée en tant que partenaire de musique de chambre, Ana Mirabela Dina reçoit de plus en plus de conseils musicaux et d’inspiration de Dmitri Bashkirov, Fou Ts’Ong, Leon Fleisher, Christian Petrescu, Alexander Lonquich, Karl-Heinz Kämmerling, David Wilde, Alexandre Rabinovitch et du Quatuor Alban Berg.

Le premier prix qu’elle obtient au «Concours international de piano Martha Argerich» de Buenos Aires en 1999 est accueilli avec une immense admiration par le public et la propulse sur la scène internationale. Les représentations en Argentine sont suivies de concerts avec l’Orchestre Symphonique de Montréal sous la direction de Charles Dutoit, avec le Bamberger Symphoniker, pour la radio ouest-allemande (WDR) dans le cadre de la série Master Pianists, d’un récital au Herkulessaal de Munich et de représentations au festival de piano de La Roque d’Antheron en France et au Klavierfestival Ruhr en Allemagne, à Musica Vitae-Växjö en Suède, Torino Settembre Musica en Italie et des Festivals Martha Argerich à Beppu / Japon, Buenos Aires et Lugano.
Ana Mirabela Dina a réalisé de nombreux enregistrements pour la radio en Roumanie, en Argentine, en France et en Allemagne. Ses récents enregistrements réalisés à Buenos Aires sont disponibles sur CD.
Mirabela Dina, interprète de musique de chambre passionnée, se produit régulièrement avec des musiciens tels que Martha Argerich, Sergei Nakariakov, Lucia Hall, Hana Kotkova, Lyda Chen, Gabriela Montero, Mauricio Vallina, Pablo Saraví, Werner von Schnitzler, Latica Honda-Rosenberg, Rafael Christ, Clara Cernat, Thierry Huillet.

De 2007 à 2017, elle a enseigné le piano à la Hochschule für Musik und Tanz à Cologne, en Allemagne. Pédagogue enthousiaste, elle a été invitée à tenir des classes de maître à Barcelone, au Conservatoire d’Utrecht, à Louvain et à Wavre en Belgique, à Buenos Aires et à La Plata – Argentine, Bucarest et Craiova – Roumanie.

En octobre 2017, elle a été nommée professeur de piano à la Hochschule für Musik Würzburg, en Bavière.