Wolfgang Manz

Je m'inscris

wolfgang manz pianoWolfgang Manz est lauréat de nombreux prestigieux concours internationaux de piano tels que Leeds (1981), Bruxelles (Concours Reine Elisabeth, 1983), le Mendelssohn-Bartholdy – Prize de Berlin en 1980, le Concours “National German Music” de Bonn en 1982 et le Concours international Van Cliburn Pianoforte 1989 au Texas / États-Unis.
Wolfgang Manz a été influencé par le pianiste tchèque Drahomir Toman.

Wolfgang Manz a été très sollicité en tant que soliste avec orchestre, récitals solos et en musique de chambre. Son répertoire comprend plus de 50 concertos pour piano avec orchestre et un vaste programme de solistes et de musique de chambre allant de Bach à la musique contemporaine. Dans les années 80, il se produit avec des orchestres et des chefs bien connus, notamment avec l’English Chamber, le Royal Philharmonic et le BBC Symphony Orchestra (participation aux concerts « Prom » de Londres en 1984 avec le premier concerto pour piano de Brahms).
Wolfgang Manz s’est produit en soliste avec le Radio Symphony Orchestra de Berlin, le « Radiophilharmonie » de Hanovre, l’Orchestre du Beethovenhalle de Bonn, le Dusseldorf Symphony et le Munich Chamber Orchestra, et au cours des cinq dernières années avec des orchestres allemands à Nuremberg, Rostock, Göttingen, Halle, Baden -Baden et Bielefeld. En 2005, il était soliste au célèbre « Festival Echternach » à Luxembourg avec le premier concerto pour piano de Mendelssohn.

Ses tournées de récital l’ont conduit dans des centres culturels de Cologne (Philharmonie), Berlin (Philharmonie), Hambourg (Laeiz-Hall), Munich (Herkulessaal), Salzbourg (Festspielhaus), Frankfort (Alte Oper), Bruxelles (Palais des Beaux-Arts), Londres (South Bank), Tokyo (Suntory Hall), Moscou (Conservatoire), Santiago du Chili (Teatro municipal) et Amsterdam (Concertgebouw).
Wolfgang Manz a enregistré plusieurs CD : dont les concertos pour piano de Brahms, le quintette avec piano Dohnanyi avec le quatuor à cordes Gabrieli chez Chandos Records, les pièces pour piano et concertos pour piano et orchestre de Brahms, un récital solo de Schumann, Liszt, Debussy et les oeuvres de Schubert, Liszt. Debussy, Ravel, le duo de Rachmaninov pour 4 mains et 2 pianos…

Avec sa compatriote Rolf Plagge – également lauréate du Concours Reine Elisabeth à Bruxelles, et actuellement professeur au Mozarteum de Salzbourg – Wolfgang Manz a fondé en 1988 un duo piano (Duo Reine Elisabeth) qui s’est produit fréquemment en Europe, en Amérique du Sud. (Chili), en Amérique centrale (Mexique). Le Duo a enregistré plusieurs CD.

En dehors de sa carrière de soliste, Wolfgang Manz a acquis une grande reconnaissance en tant que pédagogue. Il donne régulièrement des masterclasses en Allemagne, en Belgique, en Autriche, en Italie (Conservatorio di Trento, PianoLab 2015,2016) et en Corée du Sud.
De 1994 à 1998, Manz a été professeur à l’Université de musique de Karlsruhe, en remplacement du professeur Naoyuki Taneda. En 2000, Manz a été professeur invité à la Ferris – University of Yokohama / Japan.
De 2011 à 2014, Manz a été professeur invité au Leeds College of Music en Grande-Bretagne.
Depuis 2000, il est actuellement professeur de piano à Hochschule für Musik de Nuremberg, où il a également été vice-président de 2015 à 2017.

Wolfgang Manz est également membre du jury de concours de piano nationaux et internationaux, notamment au concours national de musique allemand – Deutscher Musikwettbewerb, au concours de piano Walter Gieseking à Sarrebruck (2007), au concours international de jeunes pianistes Ettlingen (2006 – 2018), aux compétitions Rachmaninov à Moscou et à Darmstadt (2008), au concours du Printemps de Prague et au Concours Georges Enescu – à Bucarest (2009-2016).
Plusieurs de ses élèves ont déjà remporté des prix importants lors de concours internationaux de piano tels que Leeds, Hong Kong (Sunghoon Kim), Concours international de Rhodes (Soyeon Kim), «Tomassoni» / Cologne (Jin Sang Lee), Luis Sigall / Chili (Jung Eun Kim ), Wiesbaden, Porto (Konstantin Semilakovs), Vienne Beethoven Competition et Cleveland 2011 (Alexander Schimpf).
Certains de ses anciens étudiants sont devenus professeurs dans des universités de musique à Hanovre, Vienne, Séoul / Corée et York / GB.