Manuel Hofer

Je m'inscris

Né à Graz/Autriche, Manuel Hofer a étudié avec Siegfried Führlinger à l’Université de musique et des Arts du spectacle de Vienne, puis avec Thomas Riebl à l’Université Mozarteum de Salzbourg et à l’Université de musique Hanns Eisler avec Lars Anders Tomter et Tabea Zimmermann. Sa passion pour la musique de chambre a été alimentée et soutenue par son travail avec Rainer Schmid du Hagen Quartet, Eberhard Feltz à l’Université de musique Hanns Eisler et György Kurtag.

Manuel Hofer est le premier altiste à recevoir le prix de musique autrichien Gradus ad Parnassum en tant que soliste. Il s’est produit avec des orchestres tels que l’orchestre de chambre de Stuttgart, l’orchestre de chambre de Vienne, l’orchestre de Bruckner de Linz, l’orchestre de Haydn de Bolzano, la Camerata d’Athènes et l’Orchestre Philharmonique Pannonique.
Ses activités de chambriste lui ont permis de collaborer avec des ensembles tels que le Armida Quartet, le Quatuor Ardeo ou le Trio Image et de se produire dans des festivals en Europe, en Asie et en Amérique du Sud.

Être ouvert et polyvalent est un aspect important de la vie de Manuel en tant qu’altiste. Sa participation régulière à l’Ensemble Dorothee Oberlingers 1700 ou la création du Concerto pour alto « Samas » de Samir Odeh-Tamimi et son prix d’interprétation de la Société Internationale Stockhausen ne sont que deux exemples de sa passion et de son intérêt pour la pratique de l’interprétation historique et la musique contemporaine.

Manuel Hofer est l’alto solo de l’Orchestre de chambre de Stuttgart et joue régulièrement en tant que principal invité dans des ensembles tels que l’Australian Chamber Orchestra, l’Ensemble Resonanz Hamburg, la Camerata Bern, l’Orchestre de chambre de Munich, l’Ensemble O/modernt, l’Orchestre de Chambre de Lausanne, l’Orchestre Symphonique SWR ou l’Orchestre de Chambre de Vienne.

Manuel Hofer enseigne à la Hochschule für Musik – Université de musique et des arts du spectacle de Stuttgart et donne des masterclasses en Autriche, en Allemagne, en Slovénie, en Norvège et en Suisse.

Il joue un alto de Gasparo da Sàlo, Brescia vers 1590.