Gaby Pas-Van Riet

Je m'inscris

Gaby Pas-Van Riet est née à Essen (Belgique) et a commencé à jouer de la flûte traversière à l’âge de 8 ans.

Ses succès dans de nombreux concours de musique lui ont permis de démarrer très jeune sa carrière solo. Elle a remporté plusieurs prix dans des concours musicaux de renom tels que le Concours ARD à Munich ainsi qu’à Aberdeen, Uelzen, Markneukirchen et Paris. Un autre grand honneur a été la médaille d’or au Concours György Cziffra et un concert avec le Maître lui-même par la suite.

Elle a étudié à l’Université de musique d’Anvers à l’Académie royale flamande de musique.

Grâce à une bourse du gouvernement belge, Gaby Pas-Van Riet devient jeune étudiante à l’Université de musique de Cologne à l’âge de 14 ans. Elle y étudie avec le flûtiste solo de l’Orchestre de la radio ouest-allemande (WDR), Prof. Schwegler, et a obtenu son diplôme de soliste avec distinction en 1979.

Une bourse du gouvernement suisse lui a permis de poursuivre ses études avec Peter-Lukas Graf au Conservatoire de musique de Bâle. En 1982, elle termine également ce diplôme avec distinction.

De 1978 à 1983, Gaby Pas-Van Riet a été flûtiste solo de l’Orchestre de la Communauté européenne sous la direction de Karajan, Barenboim, Abbado et autres. Elle est flûtiste solo de l’Orchestre symphonique de la radio de Stuttgart, le SWR, depuis 1983.

Gaby Pas-Van Riet est l’invitée de divers festivals de musique de renom tels que le Casals Festival, le Tibor Varga Festival, le Berliner Festwochen, le Salzburg Festival et le Festival of Flanders, et est également membre de l’Orchestre du Festival de Bayreuth.

Elle est professeur de flûte traversière à la Hochschule für Musik – Université de musique et de théâtre de la Sarre (Allemagne) et professeur invitée à l’Université de musique d’Anvers.

Depuis 1984, elle a donné des Master Classes en Belgique, en France, en Allemagne et aux Pays-Bas. Gaby Pas-Van Riet a été membre du jury de divers concours internationaux de flûte.

La carrière solo de Gaby Pas-Van Riet s’étend à l’Europe mais aussi aux États-Unis, au Japon et au Moyen-Orient et englobe tout le répertoire de flûte.

Elle a acquis une grande renommée avec les premières mondiales de nombreuses œuvres modernes (par exemple H. Lachenmann), dont certaines lui sont dédiées, ainsi qu’avec la redécouverte et l’interprétation de concertos pour flûte romantiques perdus depuis longtemps (Waelput, Benoit).

De nombreuses productions de CD témoignent de son talent : oeuvres de Fauré, Jolivet, Cras et Tournier avec le Linos Harp Quintet ; de Poulenc, Milhaud et Piazzola avec le pianiste Paul Gulda ; compositions de Bach et Kuhlau avec Peter-Lukas Graf (flûte) et Bruno Canino (piano), enregistrements avec la harpiste Renei Yamahata ou le CD « French Trios », avec Gunter Teuffel (alto) et Xavier de Maistre (harpe), juste pour en citer quelques-uns.